Noche

Déjà nus à l’intérieur du ventre de notre mère, nous revoilà quelques années plus tard caressés dans notre sommeil et auréolés de lumière de vie.
Ciel, sang, soleil, nuages, feu, “ Noche “ bénit les corps d’un patchwork en feu d’artifice.


Les corps endormis sont de nouveau en nidation, peut-être vivants, peut-être morts mais toujours comme baptisés d'harmonie.

Sandrine Alexi





css.php
Menu Menu
×